Chargement
/post

Guide pour tirer parti des stars québécoises pour une agence de relations publiques

L'essentiel d'une agence de relations publiques : Comment choisir un porte-parole au Québec

Le lancement d'un produit sur le marché québécois peut sembler intimidant, surtout pour une agence de relations publiques de l'extérieur de la province. La barrière de la langue et le caractère unique de la culture ne sont que les principales raisons pour lesquelles les entreprises cherchent des moyens de déchiffrer le code français. Il existe de nombreuses façons pour une agence de relations publiques d'atteindre le marché québécois sans faire de faux pas, mais un moyen sûr de jeter un pont entre la culture française et un produit est de tirer parti du système dynamique des vedettes québécoises. Les célébrités locales peuvent vous donner une crédibilité quasi instantanée grâce à une voix authentique qui transmet votre message.

Les agences de relations publiques peuvent s'appuyer sur une constellation d'étoiles québécoises

Le Québec possède une véritable constellation de stars francophones qui n'ont jamais traversé la frontière. Compte tenu de sa (sur)exposition médiatique, on pourrait croire que Céline Dion est la seule star que le Québec ait jamais produite. En réalité, la province compte de nombreuses stars autochtones, dont les projets et la vie personnelle sont tellement couverts par les talk-shows et les torchons à ragots qu'ils font presque partie de la famille. Prenons l'exemple de l'omniprésente Véronique Cloutier, ou "Véro" comme on l'appelle familièrement : après avoir débuté comme VJ, elle est aujourd'hui un empire médiatique à elle toute seule, la réponse du Québec à Oprah, avec des émissions de radio et de télévision et son propre magazine. Marina Orsini, Richard Séguin, Robert Charlebois, Paul Piché, Mitsou Gélinas... la liste des noms familiers inconnus du reste du Canada est longue. D'un autre côté, le Québécois moyen pense que George Stroumboulopoulos est le nom d'un restaurant grec et que Jian Ghomeshi est une sorte de curry, alors on récolte ce que l'on sème.

L'essentiel d'une agence de relations publiques : Comment choisir un porte-parole au Québec

Vous devez d'abord faire vos devoirs, être clair sur les objectifs de votre programme de communication et sur ce que vous espérez accomplir avant de faire votre choix.

De nombreux facteurs entrent en jeu lorsque vous souhaitez engager un porte-parole. Mais, si vous ne faites qu'une seule chose, voici ce que vous faites. Vous devez d'abord établir votre critère de réussite. C'est crucial. A quoi ressemble le succès ?

Ensuite, vous vous tournez vers les facteurs réels qui détermineront votre choix d'un porte-parole.

Je veux vous parler des 4 critères les plus importants des agences de relations publiques à vérifier avant de prendre une décision finale.

1. Assurez-vous qu'il ou elle a un bon rapport avec votre cause/produit :

Votre porte-parole a-t-il une histoire personnelle forte qui trouvera un écho ? Il est important de mesurer la "personnalité" d'un porte-parole. Recherchez son réseau social personnel. Vous pouvez obtenir beaucoup d'informations précieuses de cette façon. Et n'oubliez pas d'interviewer la personne. Mais lorsqu'il existe un lien personnel avec une cause ou un produit et que le porte-parole est crédible, l'impact peut être important, même si la star locale est moins connue.

2.les possibilités offertes par les médias :

La personne dispose-t-elle de canaux médiatiques pour s'exprimer ouvertement ? Si la célébrité locale est régulièrement exposée dans les médias de masse de la province de Québec, vous avez une chance de gagner en crédibilité beaucoup plus rapidement qu'en utilisant uniquement le porte-parole dans le matériel publicitaire.

3. Pensez à votre/vos public(s) cible(s):

Votre porte-parole est-il pertinent pour votre public cible ou votre groupe démographique ? C'est assez simple. Pas vrai ? Pourtant, j'ai vu cette erreur commise trop souvent. Vous devez mettre votre sentiment personnel de côté. C'est particulièrement pertinent dans le marché québécois. Par exemple, la comédie, ou ce que vous percevez comme drôle dans votre marché, peut ne pas trouver d'écho auprès d'un public français. C'est parce que l'humour est un phénomène hautement culturel.

4. Regardez l'historique de leurs avenants :

En faisant des recherches sur l'historique d'endossement d'une célébrité, vous aurez une meilleure idée de son efficacité. Encore une fois, dans les petits marchés comme celui de Montréal, une célébrité qui monnaye sa notoriété auprès d'un éventail de produits ou de causes manquera de crédibilité. De plus, faites attention si quelqu'un endosse des marques ou des produits similaires aux vôtres - ou même quelqu'un qui a déjà endossé vos concurrents. Cela aussi aura l'air malhonnête. Ce qui fonctionne très bien, c'est lorsque vous pouvez trouver une célébrité locale qui est crédible mais qui n'a pas fait de parrainage depuis au moins un an.

Bonus.

Ma dernière recommandation vient de mon expérience personnelle. Nous avons constaté que trouver une célébrité locale crédible qui peut également surprendre le public ciblé augmente le succès de votre campagne. Lorsque la combinaison de votre produit et de votre célébrité devient plus importante que la somme de ses parties, votre public veut en savoir plus. Ce qui est important pour les résultats de vos relations publiques. Les gens veulent connaître la raison de cette association. Cela vous donne des histoires mémorables qui ont une valeur durable.

/Parlons-en/

Vous êtes prêt à vous engager auprès de votre public québécois ?